Gagner-au-casino.net » Blackjack » Quand doubler, diviser ou abandonner au blackjack ?

Quand doubler, diviser ou abandonner au blackjack ?

Les casinos proposent de nombreux jeux qui permettent aux joueurs de tenter leur chance en misant une quelconque somme. Parmi eux, le blackjack s’est assez rapidement popularisé avec ses règles spécifiques et son système de gain. Les joueurs les plus aguerris sont ceux ayant compris ces trois actions clés : diviser sa main, la doubler ou abandonner. Ils arrivent ainsi à maximiser leurs chances. Pour les novices en la matière, quand doubler, diviser ou abandonner au blackjack ? On vous en dit plus !

Rappel des principes du jeu

Le Blackjack initialement appelé « Blackjack et vingt et-un » est un jeu de cartes entre un ou plusieurs joueurs et un croupier. Il se joue avec un jeu de 52 cartes et représente le jeu bancaire le plus joué au monde. Les joueurs ne jouent pas les uns contre les autres, mais plutôt contre le croupier.

Le but du jeu est de réunir des cartes d’une valeur de 21 points pour espérer battre le croupier. Dès que le joueur tire ses deux cartes, il doit essayer de cumuler un total de 21 points sans l’excéder. On dit dès lors qu’il y a blackjack. Mais le blackjack ne sera profitable au joueur que si le croupier ne fait pas un blackjack. En d’autres termes, le croupier devra réunir des cartes d’une valeur inférieure ou supérieure à 21 pour permettre au joueur de remporter sa mise.

Chacune des cartes au blackjack a sa valeur. Ainsi, les cartes numérotées de 2 à 10 conservent la valeur qu’elles représentent, tandis que les cartes dotées de figures telles que les valets, les dames et les rois ont une valeur de 10 points. L’As quant à lui peut, au bon vouloir du joueur, valoir 1 point ou 11 points.

Doubler au blackjack

Au blackjack, le fait de doubler sa mise signifie que le joueur veut tirer une nouvelle carte. Dans ce cas de figure, il devra faire un pari en plus. Si celui-ci possède une main de carte totalisant 10 à 11 points, il peut décider de miser une somme additionnelle à son pari initial. Cela indiquera dès lors au croupier que le joueur désire doubler sa mise. Lorsque le croupier procède à la distribution des cartes, celle réceptionnée par le joueur devra être une figure pour pouvoir l’avantager. Si son total de point passe à 20 ou 21 points au cours de ce tirage, on parlera alors d’un bon tirage.

Cependant, si la carte reçue par le joueur est faible, ce dernier ne pourra pas effectuer d’autres tirages. De la même manière, il faudra aussi que la valeur de la carte visible du croupier soit inférieure à celle du joueur pour augmenter ses chances.

Diviser au blackjack

Pour pouvoir diviser au blackjack, le joueur doit avoir en sa possession une paire de cartes de valeurs identiques. Pour transformer sa main initiale en deux mains, le joueur devra faire un pari additionnel pour que le croupier lui serve d’autres cartes. Deux nouvelles cartes pour chacune de ses mains.

Pour espérer un bon jeu et maximiser ses chances de gain, il faudrait que le joueur ait en sa possession une paire d’As, de 6, de 7 ou de 8.

Quand faut-il abandonner ?

Abandonner au blackjack revient à perdre une partie de son pari initial. Cette décision implique que le joueur ne désire pas voir la carte face cachée du croupier. En effet, ce cas de figure survient généralement lorsque la valeur des cartes en possession du joueur est assez élevée. Ainsi, si la valeur des cartes dont dispose le joueur est supérieure ou égale à 15 points, il y a un risque important de perte de gains.

Il serait donc préférable de réduire les pertes en sacrifiant une partie de son pari initial plutôt que d’en perdre la totalité. Car, si le joueur tire une autre carte et que le total excède 21 points, il perdra sa main si la carte face cachée du croupier est une figure.